Design Sprint – Présentation avec Sophie

Design Sprint – Présentation avec Sophie


Alors le déroulement c’est assez facile c’est cinq jours. Chaque jour à sa thématique et c’est minuté mais c’est un déroulé assez précis heure par heure pour que chaque jour en fait ai sa sortie bien précise. Donc on va commencer par le lundi qui est dédié à
l’exploration du problème qu’on cherche à résoudre sur toutes ses coutures
jusqu’à le décliner en un ensemble de questions voire une question précise
à laquelle le Design Sprint va devoir répondre. Le mardi c’est en quelque sorte, si on fait le parallèle avec le design thinking,
c’est un peu l’étape d’idéation. On va aller phosphorer sur toutes
les solutions possibles qui peuvent répondre au problème qu’on s’est
posée. Le mercredi on va décider donc avec un processus qui est
plutôt pas mal pour éviter de tomber dans la pensée de groupe, donc un
processus de décision très étagé qui va permettre d’arriver à choisir parmi
toutes les solutions qu’on a imaginé celle qu’on va choisir de prototyper. Le mercredi après midi on va story boarder et assez précisément cette solution
pour que le jeudi on puisse la prototyper et prototyper
qu’est ce que ça veut dire, ça va être construire une façade suffisamment réaliste pour capter des réactions authentiques d’un
utilisateur qui va être mis en contact avec le prototype mais suffisamment peu
sophistiqué, donc c’est pour ça qu’on parle de façade, c’est un peu comme le
décor du cinéma quand on rentre dans le saloon dans le western en fait y’a rien
derrière il n’y a que la façade, tout ça pour que ce soit assez simple pour rapidement
faire un prototype en une seule journée et enfin le dernier jour le vendredi on
va avoir recruté au préalable 5 utilisateurs finaux et qu’on va interviewer, qu’on va mettre au contact du prototype pour capter leurs réactions C’est pour tout, j’ai envie de dire.
Décideur, quelqu’un qui est au bord de prendre une décision assez impactante, un gros projet à lancer voir une entreprise, une start-up, un
nouveau produit, qui cherche à savoir avant d’aller s’embringuer dans X
mois de développement et X centaines de millier d’euros de développement pour savoir si la solution à laquelle il pense est viable
donc l’idée c’est d’éviter en fait de dépenser tout un gros projet pour rien. Alors il faut une petite équipe. 5-7
personnes c’est parfait là dedans il faut il est impératif qu’il y ait un décideur
la personne qui a commandité le design sprint par exemple la personne en tout
cas qui sera amené à prendre la décision à la fin on fait ou on fait pas pourquoi
parce qu’elle devra prendre des micros décision comme ça tout le long des cinq
jours il va falloir quelqu’un aussi qui est en capacité d’animer tout le sprint
au début c’est un planning heure par heure quasiment chaque jour et il faut
quelqu’un pour garder c’est le sprint master qui joue ce rôle là il faut une
personne ou deux qui sont très en prise avec les problématiques terrain des
experts métiers sassine bonne et si vous êtes dans haïti que votre prototype va
être quelque chose comme un site web quelque chose comme ça il vous faut un
bon mix c’est peut être une bonne idée aussi il faut des gens qui sont en
capacité de prototyper et je dirais enfin quelqu’un qui connaisse bien
contexte technique dans lequel va s’en tirer la solution qu’ont cherché à
prototyper

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *